Le compost : plus de fertilité tout en préservant l’écosystème

Le compost est utile à la fertilisation du sol et à la croissance des végétaux et peut être un bon complément au terreau gazon ou au terreau universel pour les travaux de jardinage.  A base de feuilles et de déchets, cette composition est 100% écologique.  En région tropicale, il est assez facile d’obtenir, au bout de quelques semaines, un bon terreau de feuilles; alors qu’en région tempérée, l’attente sera de deux à trois ans.

compost vieux

Choisissez de préférence un coin ombragé de votre potager pour l’apport nécessaire en humidité. Il est important que le tas soit au même niveau que le sol pour que les vers de terre (lombrics) puissent y accéder et accélérer davantage le processus de la décomposition. Vous pouvez aussi l’encadrer d’un petit muret de briques ou de pierres, de planches non traitées, voire utiliser un tonneau en bois ou en plastique.

Tout d’abord, disposez des résidus de culture maraîchère (trognons de chou, tiges et feuilles d’igname, de patates douces, cucurbitacées, tiges de solanées, verdures de légumineuses…), provenant d’une production biologique, en tas. Pour avoir un humus de bonne qualité, introduisez-y une bonne quantité, de feuilles, de brindilles  et d’herbe.

Ensuite et pour un travail plus rapide des vers et des bactéries, il est préférable de procéder au broyage ou au déchiquetage des matériaux . L’échauffement en sera accéléré et la température  pourra atteindre  jusqu’à 6o’C  lorsque le tas sera conséquent et bien réalisé. Un activateur de compost est associé en général avec des micro-organismes non OCM, des préparations appropriées à base de végétaux (le purin d’ortie) et des préparations  biodynamiques.

Il vous faudra retourner le tas tous les 15 — 20 jours pour permettre une bonne dégradation des matériaux. Au cours du  temps, votre composition va évoluer en 4 phases principales :

  • Le compost jeune : matériaux peu dégradés. Il est chaud et de couleur brune.
  • Le compost moyen : présence d’un grand nombre de vers et  diminution du volume
  • Le compost mûr : disparition des vers et le compost ressemble plutôt  à du  terreau.
  • Le compost vieux : transformation en terreau et disparition totale des vers.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *