Les purins en jardinage biologique


En jardinage biologique, le purin est la composition issue de l’infusion, de la décoction ou de la macération de certains végétaux. Ces produits sont des solutions biologiques utilisées comme, insecticides, fongicides, engrais ou d’activateur de compost.

Il existe plusieurs types de purins :

  • Purin d’orties : l’extrait fermenté d’orties est utilisé comme fertilisant grâce à sa richesse en azote, et en tant qu’insecticide par effet répulsif. Il est préparé par macération d’orties hachées dans de l’eau pendant 10 jours, dans un endroit sombre. À noter aussi l’utilisation de ce purin comme activateur de compost.

    Purin d'orties

  • Purin de consoude : ce type de purin est utilisé généralement pour la fertilisation du sol. Il est riche en potasse, calcium, fer, magnésium, cuivre, bore, manganèse et en zinc.
  • Purin de prêle : c’est un purin qui permet à la plante de renforcer son tissu et son feuillage grâce au taux important de silice. La préparation de ce purin se fait par décoction d’ail. 
  • Purins insecticides : en décoction, en macération ou en infusion, il existe plusieurs plantes qui peuvent être la base d’un purin insecticide : l’absinthe, l’ail, la camomille, le lantana, la tanaisie, le pyrèthre, le tabac, la rhubarbe…
  • Purins de Valériane : ce purin est un fortifiant très efficace pour les plantes à fleurs et les arbres. On peut avoir cette solution par macération des herbes dans un litre d’eau pendant 5 à 6 jours environ.

Pour une efficacité optimale des purins, il est conseillé de les accompagner avec d’autres techniques écologiques comme le paillage, le compagnonnage, les prédateurs biologiques, la culture associée…

Purin, jardinage biologique, fertilisation, insecticides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *