Bio jardinage : travailler et préparer le sol

Afin de garantir le bon rendement de votre jardin biologique, il est primordial de bien travailler le sol. En effet il existe des étapes et des dispositions écologiques qui permettent au jardinier de connaitre, préparer et enrichir son sol.

Connaitre la nature de la terre de son jardin

Pour la préparation, il faut avant tout déterminer la nature et les spécificités du sol afin de trouver les plantes adéquates. Pour cela vous pourrez faire analyser votre terre chez un laboratoire ou l’analyser vous-même, en procédant à des tests et des techniques simples et rudimentaires.

Ensuite, et pour aérer la terre et permettre aux racines des plantes de s’y installer rapidement, le jardinier doit procéder au bêchage, au greffage et au ratissage. Ces manœuvres peuvent se faire d’une manière manuelle ou mécanique, tout dépend de la surface et de la nature du sol à travailler.

Attention toutefois aux plantes vagabondes qui peuvent nuire à votre jardin. Pour les éliminer, vous pouvez utiliser les désherbants biologiques ou recourir à des astuces de prévention. Vous pouvez aussi faire appel à des outils désherbeurs écologiques manuels. Il est préférable de désherber les jardins au printemps et en été quand les herbes deviennent sèches et faciles à éliminer. En hiver, il est conseillé de procéder au désherbage en lune descendante. À préciser aussi, que les mauvaises herbes, transformées en purin, représentent un excellent engrais liquide.

La 2e étape dans la préparation du sol c’est l’enrichissement de la terre en matière organique et en azote. Pour cela, vous pouvez réutiliser les déchets de votre jardin ou planter les engrais verts qui retiennent les éléments nutritifs du sol et transforment en matière organique une fois décomposés.

Travailler le sol, préparation du sol, bio jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *