Quand et comment planter une haie ?

Les haies ont de multiples fonctions. Elles permettent de couper un jardin du vent, de se protéger du vis-à-vis, de décorer son jardin… Mais quand et comment planter une haie ? Voici quelques critères à prendre en compte pour aménager un brise-vue naturel.

Planter une haie sauvage ou ordonnée

planter une haie libre

L’avantage de la haie libre ou sauvage : la taille s’avère moins compliquée, ce qui signifie moins de corvée. On l’appelle aussi haie champêtre… Par ailleurs, libre ou ordonnée, tout dépend de l’atmosphère que vous voulez pour votre jardin : bucolique ou bien dessiné… Le plus souvent, une haie libre est composée de plusieurs espèces de plantes qui s’intègrent parfaitement dans le paysage. Cette diversité favorise une meilleure biodiversité avec la présence de plus nombreux oiseaux notamment. Parmi les espèces qui se prêtent bien à la haie libre, on citera l’arbousier, le charme, le houx, l’églantier…
Attention, le type de haie pourra dépendre aussi du type de sol présent : acide, calcaire, argileux, sableux, mixte, perméable… Le choix peut être restreint en fonction de cet élément de culture. La sélection des végétaux se fera aussi en fonction de l’exposition. Dans tous les cas, un espace large entre chaque plante est indispensable pour permettre aux végétaux de se développer correctement : entre 50 cm et 1, 50 m de distance selon la taille. Il faut également prévoir des tranchées de 50 cm de profondeur. Incorporez un amendement organique et un engrais naturel de fond, sans aucun pesticide bien sûr.

Quelle plante choisir pour votre haie ?

Il est plutôt conseillé de choisir une espèce de conifère ou un arbuste à feuillage persistant pour une haie. Ainsi, elle conserve son rôle de brise-vue et de protection du vent toute l’année. Vous pouvez par ailleurs opter pour une haie à feuillage caduc, si l’objectif de cette plantation ne consiste pas à vous protéger du vis-à-vis.

Vous pouvez varier les espèces dans une même haie, afin que celle-ci ne soit pas monotone, mais apporte une touche d’originalité et de gaieté à votre jardin. Vous pouvez tout à fait associer des conifères à des arbustes à feuillage persistants ou à fleurs, même de hauteurs variables. La variété des couleurs de feuilles et de fleurs n’en sera que plus joyeuse. Votre haie changera constamment d’aspect ! Le photinia et plus particulièrement le photinia fraseri  avec son feuillage vert et rouge, ainsi que ses fleurs blanches, figure parmi les plantes de haie les plus emblématiques pour embellir un jardin.

photinia fraseri

Le Photinia fraseri, pour une haie flamboyante

En bord de massif et d’allée ou contre un mur, optez pour une haie basse ou moyenne, allant jusqu’à 1, 5 mètre. Pour clôturer un jardin, les rideaux d’arbres et d’arbustes pouvant aller jusqu’à 5 mètres sont préférables.

Renseignez-vous sur la floraison, la vitesse de croissance, la taille définitive…

Quand planter une haie ?

Les plantes en pot peuvent être plantées toute l’année, mais principalement de juin à septembre. Par ailleurs, il est conseillé de planter une haie de végétaux à racines nues ou en motte hors période de repos hivernal. Surtout, ne plantez jamais en période de gel. Evitez aussi les périodes trop humides, ou à l’inverse, trop sèches. Au printemps après le gel ou à l’automne : c’est parfait !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *