Potager bio en terrasse

potager-bio-terrasse

Tomates-cerises, concombre… sur votre balcon ? Vous serez étonnés de voir avec quelle facilité vous obtiendrez de beaux légumes.

Avant de vous lancer dans la culture de votre potager bio en terrasse, voici quelques conseils.

Comment acheter ses légumes

  • Acheter en godets : les légumes sous forme de plants (avec un peu de terre autour des racines).
  • Vérifier qu’il n’y a aucune tache sur les feuilles et que les plants ne soient pas trop secs.
  • Les graines des plantes à semer : préférez les variétés « hâtives » ou « précoces ».

Quelle exposition pour les légumes

  • Les tomates, les melons, les concombres, les courgettes, les aubergines ont besoin de beaucoup de soleil.
  • Le romarin et le thym sont friands de soleil.
  • Les salades, le céleri à côtes, le chou, les épinards préfèrent l’ombre.

En règle générale, les légumes dont on consomme les feuilles préfèrent une exposition ombragée.

Comment acheter ses fruits

  • Acheter les plants en godets : les fruits auront une meilleure tenue.
  • Vérifier qu’il n’y a aucune tache aux feuilles et que les plants ne soient pas trop secs.
  • Les graines des plantes devant être semées : préférez les variétés « hâtives » ou « précoces ».

Quelle exposition pour les fruits

  • Les fraises, les melons, les mûres, les oranges, les citrons, le raisin ont besoin de soleil.
  • Le cassis, les groseilles, les framboises n’aiment pas le soleil direct : prévoyez une protection type cannisse ou treillage.
  • Certains fruits ne pourront pas être cultivés dans des régions trop froides : certains fruits ne supportent pas le gel. Prévoyez de les rentrer en hiver.

Les gestes indispensables pour une bonne plantation

Un potager bio au balcon nécessite du bon matériel. Les racines des légumes et des fruits n’auront pas beaucoup d’espace dans les pots ou jardinières. La terre ne dessèchera plus vite.

  • Effectuer un ou plusieurs trous au fond de votre pot ou jardinière en fonction de sa taille.
  • Pour installer vos légumes ou fruits en motte ou godet, étaler une couche de gravier (billes d’argile, tessons de terre cuite) au fond du pot.
  • Remplir de mélange terreux
  • Installer la motte de façon à ce que la base de la tige (collet) se trouve à 4 cm du bord du pot.
  • Finir de remplir de mélange terreux, tasser à la main (légèrement) et arroser abondamment le plant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *